Source ID:; App Source:

Propos de Marois: «On est dans le bébé-lala», dénonce Barrette

Le Dr Gaétan Barrette, candidat vedette de la... (PHOTO NINON PEDNAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Le Dr Gaétan Barrette, candidat vedette de la CAQ dans Terrebonne, s'est senti ciblé par les commentaires de la chef péquiste.

PHOTO NINON PEDNAULT, LA PRESSE

Le candidat caquiste Gaétan Barrette a dénoncé dimanche les propos tenus la veille par la chef du Parti québécois, Pauline Marois, sur les «saines habitudes de vie» que devrait avoir un ministre de la Santé.

Samedi, la chef péquiste a affirmé, sourire aux lèvres, qu'un ministre de la Santé devrait montrer l'exemple aux Québécois en adoptant de saines habitudes de vie. À ses côtés, le candidat Réjean Hébert hochait la tête en souriant. Elle a tenu ces propos dans la circonscription de Terrebonne, justement là où tente de se faire élire le Dr Barrette.

Le Dr Barrette n'a aucun doute: il est convaincu que c'est lui que la chef péquiste visait. «On est dans l'insignifiance de l'école primaire, a-t-il asséné, en marge d'une conférence de presse à Québec. Je m'attends à mieux d'une chef de parti qui veut faire un pays. On est dans le bébé-lala.»

Mme Marois a tenu à préciser ses propos, ce matin en conférence de presse à Montréal, en disant qu'elle n'avait jamais nommé le Dr Barrette. «Il me semble que j'ai dit quelque chose qui allait de soi. Je crois que tous les Québécois, moi-même y compris, doivent avoir de bonnes habitudes de vie. Je crois qu'on doit se préoccuper de cela.»

«Mon propos visait tous les Québécois», a-t-elle ajouté.

Mais le principal intéressé, Gaétan Barrette, n'a guère été impressionné par les explications de la chef péquiste.

«Les gens ne sont pas des imbéciles, a-t-il dénoncé. Arriver et prétendre qu'elle ne me vise pas, dans une campagne électorale, en utilisant ces propos-là? C'est rire du monde.»

Le candidat caquiste, ex-président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, se dit d'autant plus surpris des propos de Mme Marois qu'elle a elle-même fait l'objet de nombreux commentaires sur son air bourgeois dans le passé.

«Qu'est-ce que vous voulez que je fasse? a demandé le Dr. Barrette. Que je fasse un acte de contrition physique devant vous? Que je m'engage à faire un régime, de me mettre sur les Weight Watchers? Que je perde 10 kilos par semaine?»

Marois fait des «attaques personnelles», accuse Charest

Par sa part, Jean Charest a reproché à Pauline Marois de se livrer à des «attaques personnelles» contre le candidat caquiste Gaétan Barrette.

«La remarque qu'elle a faite était clairement dirigée contre lui [le Dr Barrette], c'est clair», a affirmé Jean Charest en conférence de presse dimanche.

«De toute évidence, c'est une attaque personnelle. On se serait attendu à mieux que ça de la part de Mme Marois et de M. Hébert.»

Selon lui, «un ministre de la Santé est d'abord jugé sur les politiques et les idées qu'il défend dans le cadre d'une campagne».

«Il y a amplement de choses à critiquer sur les idées [de M. Barrette]. Les débats doivent se faire au niveau des idées. Sur les médecins de famille, il est complètement à côté de la coche. Il pense qu'il y en a suffisamment, mais il n'y en a pas assez», a-t-il ajouté. Rappelons que le candidat-vedette promet un médecin de famille pour tous les Québécois d'ici un an, si la CAQ est élue.




À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2512870:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer