Source ID:news·20120803·LA·0016; App Source:cedromItem

Emploi: le PLQ plus optimiste que le budget Bachand

Le Québec n'aurait pas besoin de créer 250... (Photo François Roy, archives La Presse)

Agrandir

Le Québec n'aurait pas besoin de créer 250 000 emplois pour atteindre un taux de chômage de 6% d'ici cinq ans.

Photo François Roy, archives La Presse

Oui, c'est possible de réduire le taux de chômage de 7,7% à 6% en 2017 (c'est même la prévision des économistes). Sauf qu'il y a un problème: le Québec n'aurait pas besoin de créer 250 000 emplois pour atteindre un taux de chômage de 6% d'ici cinq ans. Il faut seulement 135 000 nouveaux emplois, selon le Mouvement Desjardins, ou 173 200 nouveaux emplois, selon Emploi-Québec, pour arriver au même taux de chômage que celui promis par le Parti libéral du Québec (PLQ).

Comment expliquer cet écart important dans le nombre d'emplois créés pour arriver au même taux de chômage? Dans ses calculs, le PLQ estime que moins de gens quitteront le marché du travail pour prendre leur retraite. Ceux qui prennent leur retraite ne sont pas comptabilisés dans le taux de chômage, car ils ne font plus partie de la population active. Si ces personnes continuent de travailler, elles restent comptabilisées dans la population active - il faut ainsi créer plus d'emplois pour faire baisser le taux de chômage que si ces gens laissaient leur emploi à un jeune travailleur.

Promesse peu risquée

Le PLQ est beaucoup plus optimiste sur le plan de la création d'emploi que dans le budget Bachand, où le gouvernement prévoyait la création de 35 700 nouveaux emplois au Québec en 2013. En guise de comparaison, Desjardins prévoit la création de 45 000 emplois en 2013, et Emploi-Québec 48 000 nouveaux emplois. Et pourtant, le PLQ prévoit beaucoup plus de nouveaux emplois (250 000 emplois entre septembre 2012 et août 2017) que Desjardins (135 000 emplois de 2012 à 2016) et Emploi-Québec (173 000 emplois de septembre 2012 à août 2013) pour arriver au même taux de chômage (6%).

Et la promesse de Jean Charest de faire baisser le chômage de 7,8% actuellement à 6% en septembre 2017? Pas très risquée, si on se fie aux prévisions des économistes. Seule institution financière à faire des prévisions d'emploi pour le Québec sur un horizon aussi long, le Mouvement Desjardins prévoit un taux de chômage moyen de 6% en 2016 (il pourrait donc être d'environ 5,8% à la fin 2016). Emploi-Québec prévoit un taux de chômage moyen de 6% en 2017, selon un rapport datant de septembre 2011.




À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2512870:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer