Bien que le mouvement étudiant réclamait depuis des années la possibilité de voter directement sur les campus, il n'y a qu'un peu plus de 15% des étudiants admissibles qui se sont prévalus de cette nouvelle façon de voter.

LA PRESSE CANADIENNE

Selon les données compilées par le Directeur général des élections du Québec (DGEQ), 54 671 étudiants ont ainsi voté dans leur établissement d'enseignement pour un candidat de la circonscription de leur domicile d'origine.

Ce taux de participation s'apparente à celui du vote par anticipation, puisque 15,76% des électeurs se sont prévalus de leur droit de vote les 30 et 31 mars.

Par ailleurs, le DGEQ a enregistré un nombre record d'inscriptions pour le vote des électeurs hors-Québec. Un peu plus de 18 000 Québécois ont ainsi satisfait aux critères pour voter par correspondance. Le DGEQ, Jacques Drouin, estime que la période hivernale peut expliquer cet engouement puisque de nombreux Québécois sont encore dans le Sud.

Une pléiade de moyens permettaient d'exprimer son vote avant le 7 avril, dont le vote dans les maisons d'hébergement et le vote à domicile. En tout, ce sont 19,26% des électeurs qui ont déjà noirci leur cercle, ce qui représente 1 152 000 citoyens.

Aux dernières élections générales, le 4 septembre 2012, ce taux était de 16,5%