Source ID:; App Source:

| Commenter Commentaires (175)

Dumont quitte son poste de chef de l'ADQ

Après la cuisante défaite de son parti, Mario Dumont n'est plus le chef de... (Photo: Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Photo: Alain Roberge, La Presse

(Rivière-du-Loup) Après la cuisante défaite de son parti, Mario Dumont n'est plus le chef de l'Action démocratique du Québec.

Ce soir, l'ADQ n'a fait élire que sept députés à l'Assemblée nationale. Rien à voir avec la soirée triomphale du 26 mars 2007, alors que l'ADQ avait fait élire 41 députés et que son chef était considéré comme un premier ministre en attente. Moins de deux ans plus tard, le politicien le plus talentueux de sa génération annonce son départ à la tête du parti qu'il dirigeait depuis 1994.«J'aurais beaucoup aimé avoir des résultats différents, mais les Québécois ont tranché et nous acceptons ce verdict», a dit Mario Dumont devant une centaine de partisans à l'hôtel Universel de Rivière-du-Loup.

Puis il a lancé cette phrase, qui a semé l'émoi dans une salle conquise d'avance: «Dans ce contexte, j'assume devant les Québécois et nos candidats défaits toute ma responsabilité et vous ne serez pas surpris de m'entendre vous dire que je ne serai pas à la tête de mon parti lors des prochaines élections générales au Québec.»

Surpris, ses partisans l'ont été. Plusieurs avaient d'ailleurs les larmes aux yeux. Mais la décision du fils de Cacouna était sans appel. «C'est avec beaucoup de passion que je sers le Québec depuis plus de 14 ans à titre de député et plus de 20 ans à titre de militant, a-t-il dit. J'ai adoré ce que j'ai fait, mais le temps est venu pour moi de tourner la page et de retrouver les miens.»

Le chef adéquiste a toutefois insisté sur la pertinence de sa formation politique, qui n'a récolté que 17% des votes hier et perdu du même coup son statut de parti officiel à l'Assemblée nationale. «Depuis sa fondation, notre parti a joué un rôle essentiel dans le débat politique au Québec. L'ADQ a été et sera aujourd'hui et demain un moteur de changement dont le Québec a besoin.»

Mario Dumont, qui restera chef intérimaire de l'ADQ pendant les prochaines semaines, a assuré le gouvernement Charest de sa collaboration à l'Assemblée nationale «en cette période d'incertitude économique où les efforts de tous devront être joints».

Après avoir félicité les autres chefs de parti, Mario Dumont a salué la victoire des six autres élus adéquistes hier. «La victoire de la ténacité, acquise avec un sérieux vent de face», a-t-il précisé.

Mario Dumont quittera-t-il la politique? Celui qui vient d'obtenir un cinquième mandat consécutif des électeurs de Rivière-du-Loup n'a pas encore pris de décision sur son avenir de député. Il a toutefois «remercié les gens de Rivière-du-Loup pour leur confiance renouvelée.»




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer