De toutes les formations politiques, celle du Parti conservateur représente le mieux les intérêts de l'Association des familles de personnes assassinées ou disparues (AFPAD), croit le porte-parole de l'Association Pierre-Hugues Boisvenu.

LA PRESSE CANADIENNE

C'est ce qu'il a indiqué en entrevue à La Presse Canadienne avant le rassemblement prévu dimanche à Saint-Hyacinthe pour rappeler la disparition mystérieuse de Diane Grégoire, il y a 8 mois en Montérégie.Selon M. Boisvenu, la volonté des conservateurs de resserrer les peines envers les criminels correspond aux demandes de l'Association.

Le porte-parole de l'AFPAD a indiqué qu'une Charte des droits des victimes sera envoyée aux politiciens mercredi. Des demandes envers les droits des victimes, notamment en ce qui a trait au soutien financier, seront faites.

Selon Pierre-Hugues Boisvenu, le Parti libéral du Canada, le Nouveau Parti démocratique et le Bloc québécois ne sont pas assez «durs» envers les criminels puisqu'ils prônent une approche principalement basée la réhabilitation plutôt que sur la punition.