Un sondage publié samedi place le Parti libéral (PLC) de Justin Trudeau en tête dans les intentions de vote, mais indique que la proportion d'indécis est encore fort importante au pays, à deux jours des élections fédérales.

Marie-Michèle Sioui LA PRESSE

Selon le sondage Léger/Le Journal de Montréal - Le Devoir, les libéraux recueillent 38 % des intentions de vote au pays. Le pourcentage est à prendre avec un grain de sel, cependant, puisque 35 % des répondants se disent indécis; enclins à changer d'idée avant le jour du scrutin.

Toujours selon ce coup de sonde, le Parti conservateur (PCC) arrive deuxième dans les intentions de vote au pays, avec 30 % des voix. Le Nouveau Parti démocratique (NPD) prend le troisième rang, appuyé par 22 % des Canadiens.

Lutte serrée au Québec

Au Québec, la lutte à quatre se poursuit: le PLC reçoit l'assentiment de 31 % des personnes sondées, devant le NPD (25 %), le Bloc québécois (23 %) et le PCC (20 %). Chez les francophones, le portrait est différent: 27 % des répondants ont déclaré leur intention d'appuyer les libéraux, autant ont dit souhaiter voter pour le Bloc québécois, et 26 % ont signifié leur appui au néodémocrates. À l'inverse, les non-francophones appuient majoritairement (51 %) les libéraux. « On peut parler d'une lutte à quatre », a déclaré le sondeur Christian Bourque, vice-président de Léger, au quotidien Le Devoir.

Et le meilleur premier ministre serait...

De retour sur la scène canadienne, 29 % des répondants ont nommé Justin Trudeau lorsqu'on leur a posé la question « Selon vous, lequel des chefs de partis ferait le meilleur premier ministre du Canada? ». Quelque 23 % des Canadiens qui ont participé au sondage ont répondu que Stephen Harper ferait plutôt le meilleur premier ministre du pays, tandis que 19 % d'entre eux ont désigné Thomas Mulcair.

Quand on leur a demandé si Justin Trudeau serait prêt à diriger le gouvernement, 42 % des répondants ont répondu par l'affirmative. La même question au sujet de Thomas Mulcair a obtenu 39 % d'approbation.

L'étude de Léger a été réalisée à partir d'un sondage mené en ligne, dans l'ensemble du pays, entre les 13 et 16 octobre. Au total, 2086 citoyens y ont participé; 996 d'entre eux étaient des Québécois.

Un échantillon probabiliste de cette taille aurait une marge d'erreur de 2,1 % dans 19 cas sur 20.