La promesse d'une candidate conservatrice de « sauver Postes Canada » a enragé le Syndicat des travailleurs des postes, qui envisage d'engager une poursuite en l'accusant de désinformer les électeurs.

Pierre-André Normandin LA PRESSE

Cheryl Gallant, qui tente de se faire réélire dans la circonscription de Renfrew-Nipissing-Pembroke, au nord-ouest d'Ottawa, a publié une publicité dans un journal local pour inviter à voter pour elle afin de « sauver Postes Canada ».

Or le Parti conservateur appuie le projet de fin de livraison du courrier à domicile, auquel s'oppose le syndicat. Celui-ci accuse la candidate de répandre des informations mensongères en affirmant que le projet n'entraînera aucune perte d'emploi, 8000 devant disparaître.