Jugeant insuffisantes les prestations offertes par le fédéral aux aînés, Justin Trudeau s'est engagé hier à entreprendre une révision complète du Régime de pensions du Canada dans les trois premiers mois d'un mandat libéral.

Publié le 15 sept. 2015
Pierre-André Normandin LA PRESSE

Parmi les solutions proposées, le Parti libéral propose ainsi de ramener à 65 ans, plutôt que 67, le seuil d'admissibilité aux prestations de la Sécurité de la vieillesse et au supplément de revenu garanti. On souhaite ainsi augmenter de 10 % le supplément de revenu garanti pour les aînés à faible revenu vivant seuls.

Le plan prévoit également une indexation des prestations en vertu d'un nouvel « indice des prix à la consommation pour aînés » afin de s'assurer qu'elles suivent les hausses du coût de la vie.