Thomas Mulcair et Justin Trudeau sont à la tête de formations politiques attachées au socialisme, a dénoncé cet avant-midi la tête d'affiche conservatrice Maxime Bernier.

Publié le 14 sept. 2015
Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

«Les deux sont des partis socialistes, il faut le dire», a affirmé le ministre d'État au tourisme et à la petite entreprise. Ils «veulent rétrécir les chèques de paie des Canadiens et des Québécois. Nous voulons rétrécir les dépenses de l'État», a-t-il ajouté.

M. Bernier avait convoqué une conférence de presse à la Place Ville-Marie, au centre-ville de Montréal, afin d'attaquer le chef libéral sur son programme économique.

Lui et Thomas Mulcair «glorifient l'État et dévalorisent les citoyens», a-t-il affirmé.

Maxime Bernier a aussi repris à son compte les propos de son collègue Jacques Gourde, qui prédisait la semaine dernière que les troupes de Stephen Harper allaient causer la surprise au Québec. «Jacques ne se trompe jamais, a dit M. Bernier. On prévoit faire une belle surprise au Québec, une belle surprise au Canada.»