Des étudiants ont manifesté mardi devant les bureaux du ministère de l'Éducation à Montréal pour dénoncer les conditions dans lesquelles les stages étudiants se déroulent et la précarité dans laquelle vivent certains étudiants.

MARIE-EVE MORASSE LA PRESSE

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et l'Union étudiante du Québec (UEQ), qui représentent des étudiants des cégeps et universités, demandent depuis plusieurs années une compensation financière pour les stages que doivent réaliser de nombreux étudiants dans le cadre de leur formation.

« On sent un ras-le-bol et on veut envoyer un message clair au ministre, soit qu'il est nécessaire de trouver des solutions sur la compensation et de le faire pour le prochain budget », dit Guillaume Lecorps, président de l'Union étudiante du Québec. Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, a d'ores et déjà promis de se pencher sur la question au cours des prochains mois.