Plus de 400 CPE en grève le 30 octobre

À moins qu'une entente survienne d'ici là, les parents dont les enfants... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

À moins qu'une entente survienne d'ici là, les parents dont les enfants fréquentent l'un ou l'autre des 400 CPE de la province affiliés à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) devront trouver un plan B pour la garde de leur enfant à la veille de l'Halloween.

Forte d'un mandat de six journées de grève adopté à 94 % dans les derniers mois, la CSN annonce que les 11 000 travailleuses qu'elle représente observeront une première journée de grève le 30 octobre. Ces travailleuses sont sans contrat de travail depuis deux ans.

Deux journées de négociation sont prévues entre les parties aujourd'hui et demain. «Nous allons exercer notre mandat de grève à moins d'une entente satisfaisante», a déclaré dans un communiqué Louise Labrie, porte-parole de la CSN.

Une trentaine de rencontres ont permis de régler certains enjeux «non pécuniaires». Toutefois les discussions achoppent sur la question du salaire, des assurances collectives et les services qui sont offerts aux enfants, par exemple le ratio enfants/éducatrice et le soutien aux enfants ayant des besoins particuliers.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer