Il n'y a eu aucune arrestation à la suite du saccage monstre perpétré dans une école primaire de l'est de Montréal, jeudi soir. L'école Louis-Dupire est toujours sens dessus dessous.

Mis à jour le 3 juill. 2016
Audrey Ruel-Manseau, Louis-Samuel Perron LA PRESSE

Des bibliothèques remplies de livres pour enfants ont notamment été renversées.

Des poubelles et des chaises gisaient toujours pêle-mêle, hier, un peu partout dans l'école dont la plupart des classes ont été saccagées, a observé La Presse.

Une enseignante de l'école primaire venue observer l'ampleur des dégâts n'a pas voulu se nommer en raison d'une directive de la Commission scolaire de Montréal.

Elle était consternée par les dommages causés par les vandales.