Source ID:news·20121213·LA·0015; App Source:cedromItem

Garderies: Québec n'a pas considéré le privé, dit Bachand

Raymond Bachand... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Raymond Bachand

Photo André Pichette, La Presse

Le Parti québécois a fait fausse route, cet automne, en annonçant la création de nouvelles places en garderie subventionnées uniquement dans les centres de la petite enfance (CPE), estime Raymond Bachand.

De passage à Laval mercredi après-midi, le député d'Outremont et candidat à la direction du Parti libéral du Québec s'est attaqué au gouvernement Marois dans sa gestion du dossier des garderies.

Selon M. Bachand, les garderies privées existantes ont été mises de côté dans le dernier budget. «Ce gouvernement veut augmenter le nombre de places en garderie, mais il ne tient pas compte de ces 10 000 places disponibles dès aujourd'hui, a indiqué Raymond Bachand. S'il faisait un peu de réingénierie financière, elles le seraient pour les parents du Québec.» «Comme c'est un gouvernement qui change d'idée toutes les semaines, on est peut-être capable de le faire changer d'idée là-dessus aussi», a-t-il lancé.

L'ex-ministre des Finances souhaite également accroître le nombre de garderies en milieu de travail. Celles-ci permettraient aux travailleurs québécois de mieux concilier travail et famille.

M. Bachand s'engage à accorder un crédit d'impôt aux entreprises qui créeront des places. «Le réseau des CPE, c'est excellent, il doit continuer à se développer, mais ce ne doit pas être un système exclusif.»




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer