Le gouvernement péquiste poursuit son rapprochement avec les leaders étudiants.

Publié le 19 nov. 2012
LA PRESSE CANADIENNE

Après Léo Bureau-Blouin l'été dernier, c'est au tour de Mathieu Le Blanc de passer d'un rôle-clé au sein d'une association étudiante à un poste politique stratégique.

M. Le Blanc est le nouvel attaché de presse de la ministre de l'Éducation, Marie Malavoy. Il remplace Suzanne Beauvais, qui quitte ses fonctions après seulement deux mois.

Il était depuis trois ans et demi l'attaché de presse de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), donc un proche collaborateur de Martine Desjardins, une des leaders de la crise étudiante du printemps dernier.

Mathieu Le Blanc est actif depuis plusieurs années dans les organisations étudiantes. Avant de militer à la FEUQ, il s'était fait valoir à la Fédération des associations étudiantes de l'Université de Montréal (FAECUM) puis dans une autre organisation étudiante de l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

Quant à Léo Bureau-Blouin, autre figure de proue de la crise étudiante du printemps, il était le leader de la Fédération étudiante collégiale (FECQ) avant d'être sollicité par le Parti québécois pour devenir candidat dans Laval-des-Rapides, où il a été élu, devenant à 20 ans le plus jeune député de l'histoire du Québec.