La ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, veut amputer de moitié le budget des 69 commissions scolaires du Québec et diminuer leur rôle au sein du système d'éducation.

Vincent Larouche LA PRESSE

Dans une entrevue exclusive à Radio-Canada, elle a expliqué hier que son projet vise à diminuer le budget administratif des commissions scolaires de 100 millions par année pendant trois ans. À terme, leur budget s'établirait à 271 millions par année, selon les plans de la ministre.

Mme Beauchamp souhaite aussi que les directions d'école aient plus de latitude pour gérer elles-mêmes leur fonctionnement. Les commissions scolaires se transformeraient en «coopératives de services» auxquelles les écoles réclameraient les budgets dont elles ont besoin. Une partie du financement des écoles dépendrait aussi de l'atteinte de certains objectifs. Le projet doit d'abord être approuvé par le congrès du Parti libéral.

Cette proposition de Mme Beauchamp survient alors que le fondateur de la Coalition pour l'avenir du Québec, François Legault, poursuit sa tournée Québécoise en plaidant pour l'abolition des commissions scolaires.