Source ID:8506075; App Source:DAM

Une dernière chance pour l'Académie lavalloise?

Le 11 juillet, le ministère de l'Éducation a... (Photo: François Roy, La Presse)

Agrandir

Le 11 juillet, le ministère de l'Éducation a annoncé à l'Académie lavalloise, un établissement privé non subventionné, que son permis ne serait pas renouvelé.

Photo: François Roy, La Presse

Les 266 élèves de l'Académie lavalloise ne se retrouveront pas sans école à la rentrée. La ministre de l'Éducation, Michelle Courchesne, rencontrera lundi les représentants des parents afin de trouver des solutions à la perte d'accréditation de l'établissement de Laval.

«La ministre ne veut pas que les parents soient pris en otages à trois semaines de la rentrée. Il y aura des propositions pour s'assurer que les enfants aient accès à des services éducatifs», a indiqué le porte-parole du ministère de l'Éducation, Cédric Beauregard.

Le 11 juillet, le ministère de l'Éducation a annoncé à l'Académie lavalloise, un établissement privé non subventionné, que son permis ne serait pas renouvelé. Selon le Ministère, l'Académie n'a pas fait la démonstration qu'elle a les ressources humaines et matérielles pour offrir des services éducatifs et elle ne respecte pas le régime pédagogique. À quelques semaines de la rentrée, les parents ont donc dû se mettre en quête d'une nouvelle école pour leur enfant.

«Si on avait voulu protéger les parents et les enfants, on aurait dû les aviser plus tôt dans l'année. Or, on se retrouve dans une période peu pratique», déplore le député de Vimont, Vincent Auclair. Interpellé par les parents, il a pris contact avec le ministère de l'Éducation et le bureau du premier ministre. Selon lui, la ministre Courchesne s'est montrée très attentive aux doléances des parents, qu'elle doit rencontrer lundi matin. «Le cheminement est très positif, estime-t-il. La ministre va exposer ce qu'elle veut que l'école fasse. On va voir comment assurer l'année scolaire des enfants. L'Académie aura une dernière chance pour rectifier ce qu'elle a à rectifier.»

Le porte-parole du ministère de l'Éducation refuse toutefois de confirmer si la direction de l'Académie lavalloise participera à la rencontre de lundi. Il ne confirme pas non plus que les enfants pourront faire leur année scolaire à l'établissement privé. «La ministre fera des propositions aux parents dès lundi», dit M. Beauregard.

Selon David Zakaib, président et ancien directeur de l'Académie, les reproches du ministère de l'Éducation sont «de l'histoire ancienne». «Vincent Auclair a confirmé avec la ministre que l'Académie ne fermera pas ses portes et qu'on a jusqu'à la fin du mois de décembre pour régler le litige avec le ministère de l'Éducation», dit-il.

«Il faut trouver un terrain d'entente pour contenter le Ministère et répondre aux besoins des parents. Il va y avoir des compromis de part et d'autre, mais l'école a une bonne ouverture d'esprit et les choses vont aller bon train», relativise M. David Zakaib.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • L'Académie Lavalloise obtient un sursis

    Éducation

    L'Académie Lavalloise obtient un sursis

    Après avoir craint la fermeture, l'Académie Lavalloise pourra finalement offrir des services éducatifs cette année. Même si le permis de cette école... »

La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer