Source ID:; App Source:

Des étudiants de l'UQAM occupent le bureau de comté de Bachand

Des autocollants ont été apposés sur les murs... (Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Des autocollants ont été apposés sur les murs du bureau du ministre, où la manifestation des étudiants se déroule dans une ambiance décontractée.

Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse

Hugo Meunier
La Presse

Une cinquantaine d'étudiants de l'UQAM ont investi depuis ce matin le bureau de comté du député d'Outremont et nouveau ministre des Finances, Raymond Bachand, dans le quartier Côte-des-Neiges à Montréal.

À l'instar des enseignants présentement en grève, les étudiants revendiquent un réinvestissement massif dans leur université, l'embauche de 300 nouveaux professeurs et des conditions salariales comparables à celles offertes dans les autres universités canadiennes.

Les étudiants ont fait irruption vers 11 h dans les locaux du député Bachand, au premier étage d'un immeuble commercial situé au 5450 Chemin Côte-des-Neiges. «On a d'abord sonné et on a dit qu'on voulait parler au ministre. On s'attendait au fait qu'il soit absent, mais on a refusé de nous mettre en contact avec lui», raconte Alain Savard, un étudiant en Sciences politiques qui prend part à ce sit-in. Comme lui, des milliers d'étudiants des facultés des Sciences humaines et des Arts sont présentement en grève.

Plusieurs policiers sont sur place pour assurer que tout se passe dans l'ordre.

Les employés du bureau de circonscription sont pour leur part encore au travail, malgré la présence des étudiants assis au milieu du local.

La manifestation se déroule dans une ambiance décontractée.  Les étudiants sortent sans problème griller des cigarettes à l'extérieur ou acheter de la pizza. Quelques autocollants ont été apposés sur les murs du bureau

Les étudiants prévoient maintenir leur siège jusqu'à ce que le ministre Bachand, qui a hérité du portefeuille des Finances la semaine dernière, s'engage à les rencontrer.

De leur côté, les policiers n'ont pas reçu la consigne d'évacuer les manifestants.

Au début du mois, une cinquantaine d'étudiants avaient été arrêtés après avoir occupé une partie du pavillon Hubert-Aquin durant une partie de la nuit.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer