Source ID:; App Source:

Encore 10 jours de grève à l'UQAM

Le Syndicat des professeurs de l'UQAM  (SPUQ)... (Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Le Syndicat des professeurs de l'UQAM (SPUQ) réclame l'embauche de 300 professeurs en trois ans et une hausse salariale de 11,6% en trois ans également.

Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse

Les professeurs de l'UQAM ont voté hier à 90% pour la poursuite de la grève jusqu'au 24 avril, soit vendredi de la semaine prochaine. Parès de 700 membres du Syndicat des professeurs de l'UQAM (SPUQ) se sont prononcés lors d'un scrutin secret. Il s'agit de leurs sixième et septième semaines de débrayage.

«On espère que les négociations recommenceront, avec quelque chose de plus intéressant de la partie patronale, a dit Michèle Nevert, présidente du SPUQ. Chaque semaine, on a vraiment l'impression qu'on est épiés lors de l'assemblée générale, comme s'ils espéraient voir la mobilisation des professeurs s'effriter.»Les professeurs ont aussi approuvé le dépôt de deux plaintes à la Commission des relations de travail contre l'UQAM pour «négociation de mauvaise foi». Les plaintes «pour refus de déposer des offres complètes après 23 mois de négociation» sont fondées sur l'article 53 du Code du travail, a fait valoir le syndicat.

«Nous entendons poursuivre les négociations au cours des prochains jours, pour essayer de trouver une solution négociée», a commenté Daniel Hébert, directeur des communications de l'UQAM.

La ministre de l'Éducation, Michelle Courchesne, n'a pas réagi à la poursuite de la grève. «Elle espère qu'il va y avoir un règlement négocié, a dit hier Kim Ledoux, responsable des communications au cabinet de Mme Courchesne. Il n'y a pas de menace de loi spéciale.»

Une séance de négociation intensive a eu lieu jusqu'à lundi, sans résultat. «Ça achoppe notamment sur le nombre de postes de professeurs», a expliqué Mme Nevert. Le syndicat réclame l'embauche de 300 professeurs en trois ans, tandis que la partie patronale a proposé d'en embaucher 25 dès cette année. «Il a été question de 15 supplémentaires, mais encore là on est loin de nos besoins», a indiqué la présidente du SPUQ.

Déjà, l'UQAM a annoncé que le trimestre d'hiver sera prolongé. D'autres mesures, telles que des cours donnés le week-end, allongés d'une heure ou des travaux supplémentaires pourraient être prises pour assurer la validité des cours.

15 000 étudiants en grève

Plus de 15 000 étudiants (en éducation, arts, sciences politiques, droit et sciences humaines) de l'UQAM étaient toujours en grève hier. Plusieurs votes de reconduction des grèves étudiantes auront lieu aujourd'hui.

La fin du trimestre d'hiver était prévue entre le 22 avril et le 1er mai, selon les programmes. Quant aux cours d'été, ils devaient commencer le 4 mai, mais il est «possible que ce calendrier soit globalement repoussé», précise le site internet de l'UQAM.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer