Source ID:; App Source:

Le manque d'enseignants masculins augmentera

Le manque d'enseignants masculins dans les écoles du Québec ne sera pas réglé à... (Photo: La Presse)

Agrandir

Photo: La Presse

La Presse Canadienne
Montréal

Le manque d'enseignants masculins dans les écoles du Québec ne sera pas réglé à court terme, alors que moins de sept pour cent des étudiants qui se destinent actuellement à l'enseignement primaire sont des hommes.

Selon des données du ministère de l'Education obtenues par le Journal de Montréal, 403 des 6093 étudiants de cette discipline étaient des hommes l'an dernier, ce qui représente une proportion de 6,6 pour cent. Au niveau secondaire, 36,7 pour cent des étudiants en enseignement sont des hommes, alors qu'ils sont actuellement 37,9 pour cent dans le réseau québécois.

De plus, selon les données du quotidien, les nouveaux étudiants masculins sont minoritaires dans tous les programmes de l'Université de Montréal. En éducation physique, ils représentent seulement 44 pour cent de la cohorte.

À l'Université du Québec à Montréal (UQAM), les hommes demeurent majoritaires dans deux programmes de formation, soit en enseignement secondaire concentration sciences humaines, où ils sont 52 pour cent, ainsi que dans la concentration en art dramatique, où ils sont 57 pour cent.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer