Source ID:; App Source:

Écoles illégales fermées: le ministère n'a pas les coordonnées des élèves

Une des écoles illégales fermées en 2007.... (Photo: La Presse)

Agrandir

Une des écoles illégales fermées en 2007.

Photo: La Presse

Fait étonnant, le ministère de l'Éducation dit ne pas avoir les coordonnées des élèves qui fréquentaient les sept écoles illégales ayant fermé leurs portes au Québec depuis 2007. «Le Ministère ne possède pas les coordonnées de chaque élève, a indiqué à La Presse Stéphanie Tremblay, porte-parole du Ministère. Ce sont les commissions scolaires qui assurent le suivi de ces élèves.»

Tel que rapporté hier par La Presse, six écoles clandestines ont fermé depuis deux ans à Lachine, Montréal, Montréal-Nord, Notre-Dame-des-Bois et Saint-Jérôme. Un septième établissement, l'Institut Laflèche de Saint-Paul-de-Joliette, a été définitivement fermé par la Cour supérieure en juin 2007, mais il n'accueillait plus d'enfants depuis quelques années déjà.

 

Reste à savoir où sont, aujourd'hui, les élèves de ces ex-écoles. «Chaque établissement qui ferme ses portes est invité, par le biais d'une lettre, à transmettre le nom des élèves à la commission scolaire qui a juridiction sur son territoire», a expliqué Mme Tremblay. Tous l'ont fait, a-t-elle assuré.

Mais cela ne veut pas dire que les enfants ont été inscrits dans des écoles légales. Les chrétiens fondamentalistes qui envoyaient leurs 144 enfants à l'Institut Laflèche les ont tous gardés à la maison, rapportait Radio-Canada en 2007. Évalués par la commission scolaire des Samares, ils ont eu à peine 59% en maths au primaire et 27% au secondaire.

Jusqu'à 16 ans, un enfant ne peut officiellement être dispensé de fréquenter une école que s'il «reçoit à la maison un enseignement et y vit une expérience éducative équivalents à ce qui est dispensé ou vécu à l'école», selon le ministère de l'Éducation. Est-ce bien le cas dans les familles de ces enfants, membres de groupes religieux fermés?

 

ÉCOLES FERMÉES

Les sept écoles illégales qui ont

fermé leurs portes depuis 2007

1. Académie vision biblique, Montréal

2. École de madame Klyne ou Frank,

Lachine

3. École traditionnaliste

Notre-Dame du Très Saint Rosaire,

Notre-Dame-des-Bois

4. Église évangélique de

Saint-Jérôme, Saint-Jérôme

5. Greater Grace Christian Academy,

Montréal

6. Institut Laflèche,

Saint-Paul-de-Joliette (fermeture en

2004, officialisée en 2007)

7. Mission de l'Esprit-Saint,

Montréal-Nord

(L'Église-école Académie chrétienne

de la Petite-Nation a aussi fermé ses

portes, après avoir eu un permis)

Source : ministère de l'Éducation

 




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Une école évangélique subventionnée

    Éducation

    Une école évangélique subventionnée

    Une école évangélique privée est subventionnée depuis l'an dernier, a appris La Presse. Contrairement aux écoles clandestines dont il était... »

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer