Un mois jour pour jour après la mort atroce de l'étudiant chinois Lin Jun, sa famille a tenu un service commémoratif privé à sa mémoire. La mémoire d'un jeune homme «discipliné, sincère, tolérant et calme» a été célébrée par ses proches et ses amis.

Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

La mère du défunt, Mme Du, a aussi exprimé son dégoût pour celui qui aurait tué son fils. Luka Rocco Magnotta est accusé du crime. «Nous espérons que le monstre qui a tué notre fils sera traduit en justice et recevra la sentence qu'il mérite», a-t-elle dit, selon le texte de son allocution rendu public par l'Université Concordia. «Nous préférons ne pas nous imaginer le niveau de souffrance de Jun, ni l'horreur qu'il a ressentie le jour de son meurtre.»