Pour la deuxième fois en un mois, un soldat canadien, dont le nom n'a pas été rendu public, est mort en Afghanistan samedi dans un incident non relié au combat.

LA PRESSE CANADIENNE

Cette nouvelles jette encore une fois une ombre sur le travail des Forces armées, en plus de soulever de nombreuses questions sur les troubles psychologiques qui touchent certains soldats à leur retour de la guerre.

Le soldat, dont le nom demeurera temporairement secret à la demande de la famille, a été retrouvé mort par ses camarades, tôt samedi sur une base d'opérations avancée de la ville de Kandahar.

Aucune information supplémentaire, notamment l'âge et la ville natale du soldat, n'ont été diffusées.

Certains croient que le soldat ferait partie des forces spéciales d'élite, très secrètes. L'armée, toutefois, n'a pas voulu commenter ces hypothèses.

La nouvelle du décès a été annoncée tard samedi soir, heure de Kandahar, dans un communiqué des quartiers généraux du champ d'aviation du Canada à Kandahar.

Une enquête a été ouverte. Personne n'a voulu formuler d'hypothèse à propos de la cause de celle-ci. Les six lignes du communiqué se contentent d'indiquer que l'action ennemie n'est pas en cause.

Dans un communiqué, le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a offert ses condoléances à la famille.

C'est habituellement le commandant de la force opérationnelle qui fait l'annonce de la mort des soldats en Afghanistan, mais la diffusion du communiqué du brigadier-général Dean Milner a été retardée jusqu'à ce que la famille accepte que davantage d'informations soient divulguées.

Le nombre de soldats canadiens décédés en Afghanistan depuis 2002 est maintenant de 157.

Étant donné que la mort du soldat décédé samedi n'est pas en lien avec le combat, la police militaire devra considérer différentes options, dont l'acte suspect, l'accident ou le suicide.

Entre-temps, le retrait des troupes canadiennes à l'approche de la fin de la mission de combat canadienne se poursuit.

Quelques unités ont déjà quitté le champ d'aviation de l'Afghanistan, et des soldats de l'unité de combat du Royal 22e Régiment ont déjà retrouvé leurs proches.