Plus de 1000 soldats se sont réunis lundi à l'aérodrome de Kandahar pour rendre un dernier hommage au caporal Yannick Scherrer, le premier soldat canadien à être tué cette année en Afghanistan.

Publié le 28 mars 2011
LA PRESSE CANADIENNE

Une cérémonie d'adieu a eu lieu lundi soir en l'honneur du caporal Scherrer, tué dimanche par un engin explosif improvisé près du village de Nakhonay, au sud-ouest de la ville de Kandahar.

Le cercueil du soldat, drapé de l'unifolié, a été hissé dans l'avion militaire qui devait le transporter jusqu'à la base des Forces armées canadiennes de Trenton, en Ontario.

Âgé de 24 ans et originaire de Victoriaville, au Centre-du-Québec, le caporal Scherrer était basé à Valcartier. Il effectuait une patrouille à pied lorsqu'il a été tué.

Le soldat, membre du 1er Bataillon du Groupement tactique du Royal 22e Régiment, en était à sa première mission en Afghanistan.

Il s'agit du premier militaire canadien à périr en Afghanistan depuis le 18 décembre. Le caporal Steve Martin avait été tué, lui aussi, par un engin explosif improvisé lors d'une patrouille à pied dans le district de Panjwaii.