Le premier ministre Stephen Harper estime que le gouvernement afghan devrait faire beaucoup plus pour enrayer la corruption dans le pays.

Publié le 20 nov. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Une source a indiqué à La Presse Canadienne que le premier ministre a formulé cette demande lors d'une rencontre tenue samedi, à huis clos, au sommet de l'OTAN, à Lisbonne, au Portugal.

 

Stephen Harper s'exprimait devant les 27 leaders de l'Alliance atlantique, en présence du président afghan Hamid Karzai et du secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen.

Le premier ministre canadien a rappelé l'immense contribution de la communauté internationale en Afghanistan, ajoutant que le gouvernement afghan devrait en retour s'engager plus à fond pour éliminer la corruption qui s'est étendue au sein du pouvoir public.

Le premier ministre Harper aurait par ailleurs été louangé par la chancelière allemande Angela Merkel pour la «difficile» décision qu'il a prise de maintenir des troupes canadiennes en Afghanistan jusqu'en 2014.