Le maire de Mascouche, Richard Marcotte, sera expulsé des rangs de son parti et devra siéger comme maire indépendant. La nouvelle devrait être confirmée vendredi matin par les conseillers municipaux de son parti, Ralliement Mascouche, a rapporté jeudi la chaîne LCN.

Publié le 18 nov. 2010
Daphné Cameron LA PRESSE

Il y a quelques semaines, le maire Marcotte avait été éclaboussé par la révélation de ses liens présumés avec un entrepreneur en construction de la région, Normand Trudel. Selon Radio-Canada, l'entreprise de M. Trudel, Transports et Excavation Mascouche, aurait obtenu près de 40 millions de dollars de contrats de la municipalité de 2000 à 2009. M. Trudel aurait déboursé plusieurs milliers de dollars pour payer des travaux à la résidence du maire. Un autre entrepreneur a également affirmé à visage découvert que M. Marcotte lui aurait demandé de lui fournir gratuitement une maison.

Le 8 novembre dernier, le maire Marcotte a annoncé quelques heures avant la tenue de son conseil municipal qu'il se retirait temporairement de ses fonctions afin de se «consacrer à sa défense et à la restauration de sa réputation».

Il a été impossible de s'entretenir avec quatre des cinq conseillers municipaux du parti Ralliement Mascouche contactés par La Presse. Le conseiller Sylvain Picard, qui a repris les responsabilités du maire depuis qu'il s'est retiré, a pour sa part refusé de confirmer le désaveu, nous invitant à assister à la conférence de presse de son parti ce matin.