Sans surprise, la CLASSE a appelé ses membres à poursuivre la grève malgré la période électorale, dimanche, à Montréal.

Publié le 12 août 2012
Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

La décision a été appuyée par une «majorité importante» des délégués étudiants de partout dans la province réunis à Montréal pour la fin de semaine, a annoncé l'association.

«C'est un moyen d'action qui a fait ses preuves et qui a réussi à apporter beaucoup d'acquis sociaux», a affirmé la porte-parole Jeanne Reynolds, en point de presse. «On s'est dit que oui, c'est toujours pertinent la grève.»

Les dernières nouvelles n'étaient pourtant pas très bonnes pour les partisans de la poursuite du mouvement de débrayage: les cégeps de Saint-Jérôme et de Valleyfield ont voté en faveur d'un retour en classe la semaine dernière. Les étudiants du cégep Saint-Laurent, reconnus pour leur combativité, ont appuyé la poursuite de la grève par une très faible marge, dimanche après-midi.

L'appel de la CLASSE contre une trêve électorale était prévisible. Depuis une dizaine de jours, l'organisation diffuse des affiches clamant que «Le 13 août, la grève continue». Son journal officiel appelait aussi à la poursuite de la grève.