Considérés comme modérés, les étudiants de l'École de technologie supérieure ont tout de même voté la semaine dernière à 70% contre la hausse des droits de scolarité et à 52% pour une levée de cours d'une journée, dont la date reste à déterminer.

Mis à jour le 1er août 2012
Gabrielle Duchaine LA PRESSE

Ils sont les premiers étudiants à voter une grève pour le prochain trimestre.

Dans un communiqué de presse, ils affirment «protester contre la hausse des frais de scolarité, et ce, malgré la loi spéciale». Ils espèrent ainsi envoyer le message selon lequel «ils prennent part à la lutte étudiante qui se poursuit et refusent le bâillon imposé par les libéraux de Jean Charest et appuyé par la CAQ», même s'ils sont reconnus comme membres d'une association prudente.

Lors du référendum tenu le 23 juillet, les étudiants ont toutefois rejeté par une forte majorité l'idée d'une levée de cours illimitée. L'association étudiante précise également ne pas avoir l'intention de défier la loi spéciale.