26e manif nocturne: 69 arrestations

Dossiers >

Conflit étudiant

Actualité

Conflit étudiant

Le gouvernement de Jean Charest a décidé d'augmenter les droits de scolarité de 1625 dollars en cinq ans, une hausse décriée par des dizaines de milliers d'étudiants. »

Sur le même thème

La Presse

Les forces policières ont procédé à 69 arrestations, dans la nuit de samedi à dimanche, lors 26e manifestation nocturne à laquelle près de 5000 personnes ont participé.

Les motifs des 69 arrestations sont notamment ceux d'agressions armées, de voies de fait sur des policiers et d'incendie criminel. La plupart des personnes appréhendées ont été remises en liberté avec des constats d'infraction.

Des manifestants ont lancé des projectiles et des irritants chimiques en direction des policiers. Des pare-brise de véhicules de patrouille ont été fracassés. D'autres protestataires ont allumé deux foyers d'incendie.

Le coin des rues St-Denis et Ontario a été le théâtre d'un affrontement entre policiers et manifestants. Un groupe de manifestants a allumé un bûcher rue St-Denis. La Sûreté du Québec est arrivée en renfort aux alentours de minuit 30.

Les manifestants, filmant, ont scandé le désormais célèbre «Charest, wouhouh!».

La 26e manifestation nocturne a démarré vers 20h30. Elle a été déclarée illégale quelques minutes après son déclenchement, car les manifestants n'avaient pas fourni d'itinéraire à la police. Des projectiles auraient aussi été lancés aux policiers. Pendant près de trois heures, la manifestation a été tolérée par la police.

Après avoir quitté le parc Emilie-Gamelin, les manifestants ont défilé dans les rues du centre-ville. C'est la première nuit depuis l'entrée en vigueur de la loi 78. Environ 5000 personnes ont pris part à la marche.

Vers 23h30, des manifestants regroupés rue St-Denis ont été encerclés par la police. Certains ont érigé des barricades avec des cônes orange, avant d'y mettre le feu.

La police a alors procédé à une interpellation, sous les huées des manifestants.

Dispersez-vous, dit la police

«Nous vous demandons de vous disperser, les personnes qui resteront dans la rue seront arrêtées», a dit le SPVM vers 23h30.

Parmi les manifestants, une certaine incrédulité accompagnait l'annonce. La police a chargé les manifestants, rue Berri. Un homme s'est fait asperger par des policiers.

À un moment, le SPVM a annoncé vouloir disperser la tête de la manifestation. Le cortège s'est divisé en petits groupes, avant de se retrouver rue Sherbrooke.

Rue University, en marchant vers le sud à la sortie de l'Université McGill, les manifestants sont tombés sur l'escouade antiémeute. Frappant sur leurs boucliers, tirant du poivre, l'escouade a repoussé le cortège rue Milton.

De là, les manifestants ont regagné l'avenue des Pins vers l'est. Sur leur parcours, les manifestants ont recueilli tantôt des applaudissements, tantôt des insultes de résidants excédés.

La situation a dégénéré vers 1h du matin. Pris dans la cohue, des badauds et des clients de bars et cafés du Quartier Latin ont tenté de se réfugier dans des endroits plus sécuritaires lorsque la situation a dégénéré.

Au moins deux policiers et un manifestant ont subi des blessures mineures.

- Avec La Presse Canadienne

Les forces policières ont procédé à 69... (Photo Olivier PontBriand, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Le fil des événements:

21h02: Le SPVM demande aux manifestants d'emprunter la rue Berri en direction sud et de respecter le sens de la circulation.

21h05: À peine quelques minutes après s'être mise en marche, la manifestation a été déclaré illégale par le SPVM. Cependant, la foule ne sera pas dispersée.

21h10: La foule marche maintenant sur Amherst en direction nord.

21h23: Plus de 2000 manifestants empruntent le boulevard de Maisonneuve vers l'ouest, puis la rue Ontario.

21h27: Certains manifestants partent en courant sur Berri, vers le nord.

21h33: Le SPVM demande aux manifestants d'agir pacifiquement. Des projectiles ont été lancés aux policiers. Des gens à l'avant du groupe consommeraient de l'alcool.

21h36: La foule se dirige maintenant vers l'ouest sur Sherbrooke.

21h44: Un homme vient de jeter une canette de bière sur la foule de manifestants depuis le balcon de son appartement. La canette tombe sur une voiture.

21h45: Le SPVM n'est pas en mode «dispersion».

21h48: Des pièces pyrotechniques ont été lancées.

21h57: Depuis la Place des Arts, la manifestation se dirige vers l'ouest.

22h00: Le cortège se déplace sur Sainte-Catherine, en direction ouest.

22h02: Il y aurait entre 3000 et 5000 manifestants, qui marchent sur McGill College vers le nord.

22h12: La foule entre sur le campus de l'Université McGill, au nord de la rue Sherbrooke.

22h17: Des gaz poivres sont utilisés par les policiers, rue University. Certains manifestants se mettent à courir.

22h27: Le SPVM demande aux gens de se disperser en raison d'agressions envers des policiers. La manifestation peut se poursuivre sur Prince-Arthur et Milton vers l'est.

22h33: La foule se déplace sur l'avenue des Pins, vers l'est, puis sur St-Laurent vers le sud.

22h39: Les policiers disperseront les manifestants à la tête du groupe, puisqu'ils lancent des projectiles. Le SPVM précise que les autres peuvent poursuivre leur marche.

22h47: Le SPVM procède à quelques arrestations. Des gens masqués sont présents à l'avant.

22h54: Les policiers chargent un groupe de 300 personnes à l'avant qui lance des objets.

23h08: La foule sera dispersée par le SPVM. La manifestation est sur St-Denis, direction sud. Les policiers annoncent que les gens qui resteront dans la rue seront arrêtés.

23h20: Le SPVM veut que la manifestation se termine. Cependant, une partie de la foule remonte la rue St-Denis vers le nord. La Sûreté du Québec arrive en renfort.

23h30: Des affrontements éclatent entre certains manifestants et les policiers. Plusieurs arrestations sont en cours.

23h33: Des manifestants veulent ériger des barricades dans la rue.

00h00: Le SPVM rapporte qu'environ 30 arrestations ont été effectuées pour le moment.

00h15: De nouvelles barricades sont érigées, rue St-Denis.

00h31: Les pompiers qui tentent d'étendre l'incendie au coin de St-Denis et Ontario reçoivent des projectiles.

00h48: Une centaine de personnes donne toujours du fil à retordre aux policiers. Plus de détails dimanche matin, sur lapresse.ca




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer