Source ID:news·20120517·LA·0020; App Source:cedromItem

Manifs et gaz poivre: le Maalox est en rupture de stock

Le Maalox sert aussi, dans les manifestations, à... (Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Le Maalox sert aussi, dans les manifestations, à diminuer l'irritation des yeux et de la peau provoquée par le gaz poivre ou les gaz irritants.

Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse

Dossiers >

Conflit étudiant

Actualité

Conflit étudiant

Le gouvernement de Jean Charest a décidé d'augmenter les droits de scolarité de 1625 dollars en cinq ans, une hausse décriée par des dizaines de milliers d'étudiants. »

Sur le même thème

Une autre embûche se dresse sur le parcours des étudiants: le Maalox, antiacide normalement utilisé pour soulager les brûlures d'estomac, est en rupture de stock. Impossible de trouver une bouteille dans les pharmacies de Montréal.

Or, le Maalox sert aussi, dans les manifestations, à diminuer l'irritation des yeux et de la peau provoquée par le gaz poivre ou les gaz irritants.

Aussitôt que des policiers aspergent un protestataire, des dizaines de manifestants accourent vers lui avec une bouteille remplie d'eau et de Maalox en proportions égales.

Caroline Demers, infirmière bénévole qui a assisté à plusieurs manifestations, dont celle qui s'est transformée en émeute à Victoriaville, a toujours du Maalox dans sa trousse de premiers soins, avec des gants de caoutchouc, des bandages et des compresses stériles. Or, elle ne réussit plus à s'approvisionner.

«À Québec, on a vraiment eu de la difficulté à en trouver. J'ai vérifié avec le pharmacien et on utilise maintenant du lait de magnésie parce que la composante magnésium est active dans les deux produits», affirme Mme Demers.

Mme Demers, qui travaille aux soins intensifs dans un hôpital de Québec, n'a pas trouvé de littérature scientifique au sujet de l'efficacité du Maalox pour soulager l'irritation causée par des gaz irritants. «Mais sur l'internet, les sites de soins de santé dans les manifestations conseillent de mélanger 50% de Maalox et 50% d'eau. Ça enlève instantanément les brûlures dues au gaz lacrymogène et au gaz poivre dans les yeux, sur les muqueuses et sur la peau», assure-t-elle.

Scepticisme

Le pharmacien Benoit Morin demeure sceptique quant aux bienfaits du médicament: «J'ai fait une recherche sur le sujet et je n'ai trouvé nulle part que c'était vraiment efficace. Sur l'internet, il n'y a que des anecdotes de groupes qui conseillent ceci ou cela. Il n'y a pas de fondement scientifique.»

Dans son commerce comme dans des dizaines de pharmacies jointes par La Presse, le Maalox est introuvable. Pour le remplacer, il suggère un antiacide d'une autre marque ou tout simplement un bon rinçage à l'eau froide.

La pénurie de Maalox n'est pas seulement due au grand nombre de manifestations qui ont eu lieu depuis le début de l'année. L'entreprise qui produit le médicament confirme qu'elle «met à niveau ses installations», ce qui l'empêche de produire certains médicaments. Il a été impossible de savoir à quel moment la production reprendra.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer