La 21e manifestation nocturne, lundi, s'est terminée par un avertissement de rassemblement illégal.

Émilie Bilodeau LA PRESSE

Les centaines de manifestants avaient pris part à la marche qui a commencé à la place Émilie-Gamelin vers 21h. Après qu'ils eurent déambulé pendant deux heures et demie dans les rues du centre-ville, les policiers ont déclaré le rassemblement illégal à l'intersection des rues Saint-Denis et Sherbrooke.

«Des projectiles comme des oeufs, des pierres, des morceaux d'asphalte et des bouteilles ont été lancés en direction des policiers», explique Anie Lemieux, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal.

Quelques voitures auraient également été endommagées à coups de bâton. Au moment de mettre en ligne, la majorité des manifestants s'était dispersée. Il y a eu deux arrestations.