Source ID:; App Source:

Les carrés verts manifestent à Montréal

Un étudiant favorable à la hausse des droits... (Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Un étudiant favorable à la hausse des droits de scolarité arbore le symbolique carré vert.

Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse

Après trois mois de manifestations quotidiennes contre la hausse des droits de scolarité, c'était au tour des partisans de cette décision de battre le pavé montréalais, samedi.

Et deux fois plutôt qu'une.

Des «carrés verts» ont tenu une manifestation en après-midi et devrait en tenir une deuxième en soirée.

Si le premier événement a attiré quelques dizaines de personnes (70 selon l'organisateur), celui prévu à 21h sera d'une toute autre ampleur, promet Mathieu Dion, un cégepien du Collège de Valleyfield.

Le jeune militant «vert» fait un bilan positif de la manifestation de l'après-midi, même si des opposants politiques étaient présents.

«Ça s'est très bien passé. Les 'rouges' se sont infiltrés dans notre manifestation, mais ils n'ont pas 'fait le trouble'. Ils étaient super-collaboratif», a-t-il relaté.

Certains d'entre eux auraient toutefois tenté de faire passer la marche pour une manifestation en faveur de la légalisation du cannabis afin de la décrédibiliser.

Par ailleurs, Mathieu Dion affirme s'être concerté avec le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) pour assurer la sécurité de sa manifestation nocturne. Celle-ci partira de la Place-des-Arts vers 21h. Encore une fois, militants étudiants contre la hausse des droits partiront du parc Émilie-Gamelin vers la même heure.

«On a une stratégie sécuritaire qui va être mise en oeuvre si jamais les rouges s'approchent de nous», a-t-il expliqué.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer