(Montréal) Une aide financière spéciale a été annoncée samedi matin par le gouvernement du Québec pour couvrir les pertes de denrées alimentaires subies par les bénéficiaires des programmes d’assistance sociale à la suite des pannes électriques.

Mis à jour le 28 mai
La Presse Canadienne

Plusieurs milliers de foyers québécois demeurent privés d’électricité, une semaine après le passage d’orages violents.

Les prestataires d’aide sociale qui ont été touchés par une panne de plus de 24 heures sont admissibles à cette aide de 75 $ par personne. Le montant maximal pour chaque famille est de 300 $.

« Il est primordial de soutenir les personnes les plus vulnérables de notre société », a indiqué le ministre du Travail, Jean Boulet, dans un communiqué, samedi.

À 7 h 30, samedi, environ 8900 clients, principalement dans les Laurentides, Lanaudière et l’Outaouais, étaient encore touchés par la panne qui a débuté samedi ou dimanche derniers, selon un communiqué d’Hydro-Québec.

Cependant, d’après le site Web Info-pannes de la société d’État, plus de 11 300 foyers sont sans électricité, samedi en fin d’après-midi.

« De nouvelles pannes se sont déclarées dans les dernières heures dans la région de Laurentides, faisant ainsi monter le bilan total de pannes au Québec. La végétation déjà fragilisée est affectée par les fortes précipitations, ce qui fait qu’elle s’affaisse sur le réseau et cause de nouvelles pannes », a expliqué Hydro-Québec dans un communiqué samedi matin.

Des interventions sont encore nécessaires sur plus de 1100 sites. Les réparations, dans des secteurs parfois éloignés, ne redonnent le service qu’à un petit nombre de clients à la fois, est-il précisé.

En Ontario, 18 000 clients d’Hydro Ottawa sont encore sans électricité, samedi après-midi.

Hydro Ottawa a cependant annoncé avoir rétabli le courant chez 90 % de ses 180 000 clients touchés par la panne depuis la fin de semaine dernière.

La société indique amorcer « la dernière étape des travaux de réparation visant les pannes isolées », qui peuvent être « complexes en raison des débris encore au sol, des branches et des arbres abattus ou des dommages subis par l’équipement électrique appartenant aux clients ».

Dans le reste de l’Ontario, près de 18 000 clients d’Hydro One sont également concernés par les pannes, samedi après-midi.

Hydro One anticipe que 99 % des clients affectés par la tempête seront rebranchés au réseau. Cependant, la société avertit que les clients sinistrés des régions de Bancroft, Perth et Tweed devraient être privés d’électricité pendant plusieurs autres jours, voire semaines.

Le mauvais temps de samedi dernier a causé la mort d’au moins 11 personnes en Ontario et au Québec. Le dernier décès, signalé jeudi, est celui d’un homme de 58 ans qui, selon la Police provinciale de l’Ontario, a été frappé par la chute d’un arbre dans une région éloignée de la municipalité de Marmora & Lake.