(Ottawa) La ministre de la Défense, Anita Anand, a déclaré que le gouvernement croit en l’importance de renforcer le flanc est de l’OTAN en réponse au renforcement militaire de la Russie, et que des discussions sont en cours au sujet de l’augmentation de la présence militaire du Canada en Europe de l’Est.

Publié le 2 février
La Presse Canadienne

Pourtant, alors même que les États-Unis sont devenus le dernier membre de l’OTAN à envoyer davantage de forces dans la région avec le déploiement de 3000 soldats supplémentaires en Europe, Mme Anand refuse de dire quand une décision du Canada pourrait intervenir.

Mme Anand a fait ces commentaires dans une entrevue avec La Presse Canadienne depuis la Lettonie, sa dernière étape d’une tournée dans trois pays qui comprenait des visites en Ukraine et au siège de l’OTAN à Bruxelles pour discuter de l’impasse de l’alliance militaire avec la Russie.

Le Canada compte environ 600 soldats à la tête d’un groupement tactique de l’OTAN en Lettonie chargé de la défense contre toute attaque russe, ainsi qu’environ 200 entraîneurs militaires en Ukraine.

Alors que le président russe Vladimir Poutine a blâmé l’OTAN pour les tensions, Mme Anand accuse le Kremlin d’avoir déclenché cette dernière crise et dit qu’il appartient à la Russie d’apaiser la situation.

Mme Anand dit que l’un de ses objectifs pendant son séjour en Europe était d’assurer à ses amis et alliés que le Canada continue de se tenir à leurs côtés, tout en consultant au sujet de ce dont la région a besoin de plus.