(Montréal) Québec prévoit finalement permettre à nouveau une exception pour promener son chien au cours du couvre-feu entré en vigueur vendredi.

Mis à jour le 1er janvier
La Presse Canadienne

Le décret précisant les modalités du couvre-feu en vigueur de 22 h à 5 h n’accorde pas une exception à la promenade d’un chien, comme lors de celui qui a pris fin en mai dernier et qui interdisait de sortir après 20 hou 21 h 30.

« Tel que rédigé actuellement dans l’arrêté ministériel, le fait de quitter sa résidence pour promener son chien ne fait pas partie des exceptions pour sortir en dehors des heures du couvre-feu », a indiqué samedi soir le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) dans un courriel à La Presse Canadienne.

« Toutefois, il est dans les intentions du gouvernement d’inclure à nouveau cette exception manquante dans les plus brefs délais », a ajouté la porte-parole du MSSS Marie-Hélène Émond.

Lors du précédent couvre-feu, un décret précisait qu’une personne pouvait y déroger « pour les besoins de son chien, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour de sa résidence ou de ce qui en tient lieu ».

L’exception était alors détaillée entre celles permettant de fréquenter une station-service et celle permettant d’accompagner une personne ayant besoin d’assistance, des exceptions qui figurent dans le présent décret et dans le même ordre.