« Ça fait la différence dans la vie des gens. Tout le monde qui va venir ici va passer une meilleure soirée. » C’est dans cet esprit d’entraide et de solidarité envers les personnes seules ou démunies que Sylvain Gosselin, Josée Ruel et leur famille ont tenu leur souper des Fêtes à la Chaudronnée de Sherbrooke vendredi soir.

Publié le 24 déc. 2021
ANTHONY OUELLET La Tribune

Sur les tables ceinturant l’aire de repas, des dizaines de cadeaux de la population et de sacs de nourriture préparés par des entreprises et des dépanneurs de Sherbrooke attendaient les visiteurs, en plus d’un bon repas chaud cuisiné sur place.

« Prendre dix, quinze, vingt minutes, être au chaud, parler à du monde et avoir un repas de Noël comme tout le monde, ça peut aider », indique Mme Ruel, coorganisatrice du souper.

Lisez l’article complet sur le site internet de La Tribune