Des avertissements d’inondation ont été émis pour plusieurs grandes rivières de la Colombie-Britannique, alors qu’un scientifique fédéral affirme que les précipitations historiques et les records de chaleur sont compatibles avec le changement climatique.

Publié le 1er déc. 2021
La Presse Canadienne

Armel Castellan, météorologue à Environnement et Changement climatique Canada, a déclaré que les inondations de l’automne après la chaleur extrême de l’été sont conformes aux tendances attendues.

« Malheureusement, cela correspond à ce que le changement climatique a prévu pour toutes les régions du Canada, y compris les latitudes moyennes ici en Colombie-Britannique », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse mercredi.

« Cela ne veut pas dire que ce sera toujours aussi extrême tout le temps, nous verrons des accalmies, bien sûr. Mais la fréquence, l’amplitude de ces évènements et leur longévité individuellement continueront d’augmenter avec les années et les décennies à venir. »

En novembre, des précipitations sans précédent ont été enregistrées dans des endroits comme Abbotsford, qui ont fracassé les records mensuels précédents d’environ 99 millimètres. Les stations météorologiques de Nanaimo, Victoria, Abbotsford et de l’aéroport de Vancouver ont toutes battu des records de précipitations saisonnières pour septembre, octobre et novembre combinés, a-t-il déclaré.

Des records de température ont également été battus mercredi et Armel Castellan a déclaré que les records pour le mois de décembre pourraient être dépassés.

La chaleur à haute altitude est particulièrement problématique car le manteau neigeux est mince, ce qui signifie qu’il fond plus facilement, ajoutant au ruissellement, a-t-il déclaré. Cependant, La Niña – des eaux plus froides que la normale dans certaines parties de l’océan Pacifique – devrait renforcer le manteau neigeux à partir de janvier, a-t-il ajouté.

La fonte des neiges anticipée était l’une des raisons pour lesquelles le district de Hope a placé 114 propriétés le long de la rivière Coquihalla en alerte d’évacuation mardi.

Des avertissements d’inondation ont été émis pour plusieurs rivières importantes de la vallée du Fraser et de l’intérieur de la Colombie-Britannique à la suite d’une série de tempêtes majeures qui traversent la province.

Le River Forecast Centre, qui relève du gouvernement, a émis des avertissements autour des rivières Tulameen, Similkameen, Coldwater et Lower Nicola, ainsi que du ruisseau Spius.

Il a également augmenté les degrés des avertissements pour les affluents de la Coquihalla, de la rivière Chilliwack et du bas Fraser.

Le centre indique que les niveaux de ces rivières devraient monter tout au long de la journée et avertit que les conditions changent rapidement.

Les avertissements d’inondation surviennent alors que le sud et la côte de la Colombie-Britannique entraient dans la dernière vague de phénomènes météorologiques violents que les météorologues ont décrits comme un « défilé » de tempêtes.

Un glissement de terrain a causé la fermeture de la circulation mercredi sur la même autoroute près d’Agassiz, en Colombie-Britannique, où des automobilistes sont restés coincés en raison de glissements de terrain causés par d’importantes pluies torrentielles le mois dernier.

DriveBC, un site internet qui fournit des informations sur la circulation, a indiqué que la route a été rouverte à la circulation alternée à une seule voie sur l’autoroute 7 près du pont Maria Sough et que des équipes évaluaient les dommages.

Plus d’une douzaine d’avertissements météorologiques restent en vigueur dans le sud et sur la côte de la Colombie-Britannique, alors qu’une autre tempête frappe la province au moment où les gens nettoient toujours les dégâts causés par les inondations et les coulées de boue précédentes.

Le ministre de la Sécurité publique, Mike Farnworth, a déclaré que la province faisait tout son possible pour s’assurer que les gens et les collectivités disposent des ressources et du soutien dont ils ont besoin, notamment des refuges, de la nourriture, des médicaments, des kits d’urgence et du carburant.

Environnement Canada affirme que la côte centrale et la côte ouest de l’île de Vancouver pourraient recevoir jusqu’à 150 mm de pluie, et jusqu’à 120 mm dans la région de Bella Coola, tandis que la vallée du Fraser inondée à l’est d’Abbotsford pourrait recevoir jusqu’à 100 mm. Des vents forts avec des rafales à 90 km/h sont également prévus.

Le district régional de Squamish-Lillooet a donné un ordre d’évacuation pour les propriétés près de Birken en raison d’un risque de glissement de terrain à Neff Creek. La ville d’Abbotsford a également émis des alertes et des ordres d’évacuation pour les propriétés le long de Florence Drive, Sumas Mountain Road, Lower Sumas Mountain Road, Glencoe Drive et North Parallel Road.

Un avis aux voyageurs a été émis et des équipes d’entretien ont été envoyées sur des tronçons de l’autoroute 20 entre Bella Coola et Williams Lake en réponse aux fortes précipitations prévues pour la côte centrale. Des avertissements aux voyageurs sont également en place pour les tronçons de l’autoroute 1, de l’autoroute 3 et de l’autoroute 7.

Le British Columbia River Forecast Centre a émis des veilles de crues pour les côtes centrale et sud, le bas Fraser et toute l’île de Vancouver.

Environnement Canada a déclaré que la pluie devrait principalement s’atténuer jeudi et vendredi, bien qu’un système plus petit devrait affecter la côte sud tard vendredi.