L’homme atteint par balles dans son véhicule en début d’après-midi mercredi dans le secteur d’Anjou est Amir Samim Firouz Salari, un proche des Hells Angels de la section South, a appris La Presse. Une enquête a été ouverte pour tentative de meurtre. Il s’agit du troisième évènement impliquant une arme à feu en trois jours à Montréal.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse
Daniel Renaud
Daniel Renaud La Presse

L’homme de 40 ans a été atteint de plusieurs projectiles alors qu’il se trouvait dans son véhicule, vers 12 h 40, au coin de la rue Jarry et de l’avenue des Ponts-de-Cé, a rapporté l’agent Raphaël Bergeron, en précisant que des appels ont d’abord été faits au 911 pour des coups de feu entendus dans le voisinage.

Amir Samim Firouz Salari se trouvait dans son véhicule, rue Jarry, lorsqu’un suspect s’est approché de lui à pied avant de faire feu dans sa direction à plusieurs reprises. L’homme a alors été atteint à « au moins une reprise au haut du corps », selon les autorités, qui ont retrouvé plusieurs douilles au sol.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Des cônes recouvrent les douilles retrouvées au sol par les policiers.

À quelques pas de là, un employé qui prenait sa pause à l’extérieur, Mathieu Malette, a entendu les détonations. « Je suis encore sur les nerfs, relate ce dernier. Il aurait pu y avoir une balle perdue, et il y a une garderie en face de là. »

Blessée, la victime s’est enfuie avec son véhicule pour « aller se réfugier à l’intérieur d’une station-service » située non loin des lieux dans Saint-Léonard, sur le boulevard Métropolitain. C’est dans cet établissement que l’homme aurait ensuite demandé de l’aide aux employés présents sur place, qui ont par la suite alerté la police. Joseph Michaud, caissier à la station-service, a assisté à la scène. « Le gars n’avait pas l’air trop blessé », a indiqué l’employé. La victime a finalement été transportée dans un centre hospitalier à proximité, où son état était considéré comme « stable ».

Lors du passage de La Presse mercredi, on pouvait apercevoir la voiture de la victime non loin de cette station-service, une BMW de couleur noire. Les deux vitres avant du véhicule, durement endommagées, montraient des impacts de balles.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

La voiture de la victime, une BMW de couleur noire, est inspectée par deux enquêteuses du SPVM.

Sans encore confirmer le lien avec cette affaire, la police a confirmé en soirée que peu après le crime, un véhicule de marque Chevrolet Cruze a été retrouvé incendié dans le quartier Saint-Michel.

Dans la ligne de mire des policiers

Amir Samim Firouz Salari est lié aux Hells Angels, en particulier aux membres de la section South, et aux clans Seyfeddin et Seeyomak, également partenaires des Hells Angels. L’immeuble devant lequel la tentative de meurtre serait survenue dans la rue Jarry Est appartient à une société à numéro au nom des Hells Angels de la section South Yves Leduc et Michel Guertin.

Au cours de la dernière année, des commerces divers, des centres de location de véhicules de luxe et des agences d’escortes auxquels seraient liés Firouz Salari, des Hells Angels des sections South et de Montréal et des membres des clans Seyfeddin et Seeyomak ont fait l’objet de perquisitions par les enquêteurs de l’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO) de la Sûreté du Québec dans le cadre d’une importante enquête de blanchiment d’argent qui n’est pas encore terminée.

Des évènements de coups de feu visant des individus ou des commerces liés à la location de véhicules de luxe sont survenus dans la région de Montréal ces derniers temps et les enquêteurs devront tenter de déterminer si la tentative de meurtre contre Firouz Salari pourrait être liée à ceux-ci ou à d’autres attentats dont ont été victimes des acteurs importants du crime organisé ces derniers mois.

Nos sources indiquent qu’un autre individu a été transporté par des amis à l’hôpital du Sacré-Cœur mercredi après-midi. Il pourrait être relié avec la tentative de meurtre sur Firouz Salari.

Pour le moment, aucune arrestation n’a d’ailleurs été effectuée dans cette affaire. Le suspect recherché serait « un homme de 5 pieds 10 à la couleur de peau noire qui a pris la fuite à pied, et par la suite possiblement à bord d’un véhicule », a aussi précisé l’agent Bergeron.

C’est le troisième évènement impliquant une arme à feu qui se produit dans la métropole en trois jours. Mardi soir, un homme de 41 ans avait en effet été atteint par balle au haut du corps dans l’arrondissement de Montréal-Nord, dans le secteur de la rue Charleroi et du boulevard Lacordaire. Au moins une douille avait alors été retrouvée sur les lieux par les policiers. Peu avant, une nouvelle enquête de coups de feu avait également été ouverte, mardi matin, après qu’une fusillade ait éclaté en début de nuit dans le quartier Rivière-des-Prairies, dans le nord-est de la ville.

Avec Florence Morin-Martel, La Presse