L’organisation de la Guignolée des médias rapporte lundi qu’elle a pu récolter une somme record de plus de 4,05 millions pour sa 20e édition tenue du 24 novembre au 31 décembre derniers. Le sommet précédent, de 3,6 millions, avait été établi l’année précédente, en 2019.

La Presse Canadienne

Cette année, les Québécois ont été particulièrement invités à faire des dons en argent.

Les organisateurs affirment que le montant de la plus récente récolte était inespéré, compte tenu que la pandémie de coronavirus a empêché la tenue de leur traditionnelle collecte de rue. À leur avis, le résultat témoigne des efforts exceptionnels déployés par les médias pour compenser le report de l’évènement extérieur à 2021.

Les sommes les plus importantes du mois dernier ont été amassées dans certaines des régions québécoises les plus populeuses : 760 592 $ à Montréal, 397 629 $ en Estrie et dans les Bois-Francs, 330 008 $ en Montérégie, 304 245 à Québec, 228 140 $ au Saguenay-Lac-Saint-Jean et 159 813 $ en Abitibi-Témiscamingue. Les dons seront versés à plus d’une centaine d’organismes de partout au Québec.

Le printemps dernier, en réaction au début de la pandémie, une initiative d’urgence de la guignolée avait permis de recueillir 1,2 million.

La Guignolée des médias affirme que depuis sa naissance en 2001, elle a récolté au-delà de 49 millions et des milliers de kilos de denrées.