(Ottawa) Pour leur permettre d’un peu mieux supporter le cap des 60 jours de confinement, le premier ministre de la province de l’Ontario a offert vendredi aux Canadiens sa recette du cheesecake – qu’il dit tenir de sa tante – dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.  

Agence France-Presse

« Savez-vous quelle est l’une des façons les plus populaires de gérer le stress ? La pâtisserie ! », a écrit Doug Ford dans un tweet accompagnant cette vidéo au ton léger et comptant près de 130 000 visionnages vendredi soir.

Plus tôt dans la semaine, Doug Ford avait vanté sa recette « fait maison » à des journalistes lors d’un point presse.

« Vous pouvez constater que j’ai mangé un peu trop de cheesecakes », avait-il surenchéri en faisant preuve d’autodérision, alors que son style plutôt pragmatique et terre à terre connaît une popularité grandissante depuis le début de l’état d’urgence sanitaire.

Comme aux États-Unis, la pâtisserie est devenue le passe-temps favori de nombreux Canadiens, qui se sont rués sur les paquets de farine dans les supermarchés.

« Si je n’étais pas premier ministre, j’ouvrirais un Cheesecake Factory », une chaine de restaurants très populaire en Amérique du Nord, assure-t-il avec humour et un t-shirt noir, floqué du message « We’re all in this together (On est tous dans le même bateau, NDLR) ».

L’Ontario, deuxième province la plus touchée après le Québec, recense plus de 21 000 cas de coronavirus des 74 000 enregistrés au Canada et 1900 des 5600 morts.