Après avoir été arrosée une bonne partie de la matinée, la région de Montréal est maintenant sous la neige. Les conditions routières risquent de se dégrader cet après-midi lorsque des rafales de vent causeront de la poudrerie et une visibilité réduite sur les routes.

Judith Lachapelle Judith Lachapelle
La Presse

Une neige lourde et mouillée continuera de tomber une bonne partie de l'après-midi jeudi pour laisser une accumulation totale variant autour d'une dizaine de centimètres dans la grande région de Montréal. Des rafales de vent de 45 km/h, avec des pointes atteignant 70 km/h, sont attendues à partir de 14 h dans la région, précise le météorologue Alexandre Parent, d'Environnement Canada. Le mercure devrait également atteindre -6 degrés jeudi soir.

« Le retour à la maison sera plus compliqué en raison de la visibilité réduite », dit M. Parent.

L’Outaouais et les Laurentides ont reçu, pour leur part, entre 10 et 20 centimètres de neige.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Les bourrasques de vent sont intenses au centre-ville de Montréal.

La situation se détériore à l’est de Repentigny, notamment en raison des vents forts. « À partir de la région de Joliette, Trois-Rivières et Québec, les chutes de neige sont plus intenses, soit une accumulation de 2-3 centimètres à l’heure », dit M. Parent. Dans ces régions, les accumulations totales pourraient atteindre de 25 à 40 centimètres, « voire même 50 centimètres dans la région de Charlevoix ».

Les conditions météorologiques et la chaussée enneigée entraînent un ralentissement sur les routes. Quelques accrochages et sorties de route ponctuent la circulation un peu partout dans le sud de la province.

Quelques pannes d’électricité affectent les régions touchées par la neige. Plus de 65 000 clients d'Hydro-Québec étaient privés de courant à midi jeudi. Les régions de l'Outaouais, des Laurentides et de la Capitale-Nationale sont les plus touchées.