(Montréal) Une tempête hivernale laissera jusqu’à 45 centimètres de neige sur certains secteurs, selon Environnement et Changement climatique Canada qui prévoit des conditions hivernales dangereuses dans la province.

La Presse canadienne

Un important système dépressionnaire a commencé à traverser le Québec mercredi soir et devait s’intensifier jeudi en poursuivant sa trajectoire vers l’est.

Cette tempête en provenance du sud-ouest des États-Unis devrait entraîner des précipitations variées et sera accompagnée de forts vents ; lors du dégagement qui suivra, les températures baisseront de plusieurs degrés sous le point de congélation.

« Les conditions devraient être particulièrement difficiles jeudi matin sur l’Outaouais, toute la couronne nord de Montréal, Lanaudière, en s’en allant vers Trois-Rivières, et Québec plus tard en matinée », a expliqué André Cantin, météorologue à Environnement Canada.

Dans la région de Montréal, des accumulations totales de neige de 10 à 15 centimètres étaient prévues. La neige pourrait être fondante ou mêlée de pluie dans la nuit, mais elle se changera en neige plus soutenue tôt en matinée jeudi, prévoit Environnement Canada.

D’autres régions recevront encore plus de neige : de 25 à 45 centimètres sont attendus dans les régions des Laurentides, de Lanaudière, de la Mauricie, de Québec, de la Côte-Nord, dans le Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie. Toutes les traversées Matane-Baie-Comeau-Godbout prévues jeudi sont annulées en raison du mauvais temps attendu.

La région de Québec devrait recevoir une trentaine de centimètres de neige. « À cela s’ajoutent de forts vents d’est, avec des rafales le long du fleuve entre 50 et 70 kilomètres/heure, voire 90 kilomètres/heure dans la région de Québec jeudi matin », a indiqué M. Cantin.

D’ailleurs, un avertissement d’onde de tempête était en vigueur pour les secteurs de Bellechasse, de Côte-de-Beaupré-L’Île d’Orléans, Lévis et Québec où les niveaux d’eau seraient plus élevés que la normale, avec de grosses vagues près de la côte.

La poudrerie causée par les vents forts combinés à la neige pourrait aussi réduire la visibilité à presque nulle sur les secteurs proches du fleuve Saint-Laurent. Dans un communiqué émis mercredi soir, le ministère des Transports du Québec (MTQ) avisait déjà les usagers de la route que « des fermetures de routes sont à prévoir dans la région de la Chaudière-Appalaches, notamment l’autoroute 20 et la route 132, entre Lévis et Montmagny, ainsi que l’autoroute 73 ».

Le MTQ pourrait aussi devoir fermer d’autres routes et demande aux automobilistes de s’informer des conditions routières sur les différentes plates-formes du Québec 511.

Les précipitations de neige seront par contre beaucoup plus faibles à Sherbrooke, Victoriaville, Lac-Mégantic, Sorel-Tracy, Drummondville et Thetford Mines, selon Environnement Canada. « Sur les secteurs au sud de Montréal, c’est plutôt de la pluie, possiblement un peu de neige jeudi après-midi seulement », estime le météorologue.

Au Nouveau-Brunswick, M. Cantin prévoit de 20 à 30 centimètres de neige plus tard jeudi dans le nord-est, « avec de forts vents d’est qui causeront de la poudrerie et réduiront fortement la visibilité dans la nuit et la journée de jeudi ».

Les aéroports Montréal-Trudeau et Pearson à Toronto affichaient plusieurs vols qui étaient annulés jeudi, notamment vers Montréal, Québec, Baie-Comeau et Fredericton.