La demande d’injonction du gouvernement du Québec, déposée un peu plus tôt mardi devant la Cour supérieure, est autorisée.

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

Le tribunal ordonne maintenant aux Micmacs qui manifestent à Listuguj en Gaspésie de dégager la voie ferroviaire, qu’ils bloquent depuis le 10 février dernier. Le tronçon entravé appartient à Québec et est exploité par la Société de chemin de fer de la Gaspésie.

L’ordonnance d’injonction interlocutoire est valide jusqu’au 5 mars prochain, 23 h 59.