Alors que Montréal attend de 15 à 25 cm de neige vendredi, les commissions scolaires de l'île ont annoncé dès jeudi soir la fermeture de leurs établissements. D'autres commissions scolaires ailleurs au Québec ont fait de même.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Les annonces surviennent alors que la métropole, comme plusieurs régions du sud du Québec, se prépare pour une bordée importante. Une alerte météo de tempête hivernale a été émise par Environnement Canada pour la région métropolitaine, les Laurentides, Lanaudière, la vallée du Richelieu et jusqu'à Québec. Les régions de l'Estrie, de la Beauce, du Bas-du-Fleuve et de la Gaspésie seront aussi touchées.

D'abord «en veille», suivant les développements météorologiques, les commissions scolaires de Montréal, de la Pointe-de-l'Île, Marguerite-Bourgeoys, English Montreal et Lester-B.-Pearson n'ont pas attendu au vendredi matin pour annoncer la fermeture de leurs établissements.

La commission scolaire Marie-Victorin, située sur la rive sud de Montréal, a aussi annoncé la fermeture de ses établissements.

Dans la couronne nord, la commission scolaire de Laval a aussi indiqué la suspension des cours et des services.

Du côté de l’Estrie, où une bordée plus importante est attendue – de 30 à 50 cm–, la commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke a annoncé dès la fin de l’après-midi la fermeture de tous ses établissements. Les commissions scolaires des Hauts-Cantons et des Sommets ont quant à elles indiqué être en mode veille, jeudi en fin de soirée.

Dans la région de Chaudière-Appalaches, la commission scolaire des Appalaches a annoncé sa fermeture, tout comme la commission scolaire de la Côte-du-Sud. À la commission scolaire des Navigateurs, où une journée pédagogique était prévue, les services ont été suspendus.

Dans la région de Québec, plusieurs commissions scolaires se trouvaient en veille et comptaient mettre personnel et élèves au courant de leur décision tôt vendredi matin.