Cinq hommes sont accusés d’avoir commis de la fraude envers des personnes âgées résidant en Californie. Les présumés fraudeurs sont accusés de complot et de fraude électronique d’une valeur de plus d’un million de dollars américains (1,3 million de dollars canadiens).

Antoine Trussart Antoine Trussart
La Presse

Entre 2013 et septembre 2015, les accusés se seraient fait passer pour des représentants de compagnies de magazines et auraient demandé à leurs victimes de rembourser des dettes qu’elles auraient contractées suite à des abonnements non résiliés.

Ils auraient promis aux victimes qu’ils ne les dérangeraient plus si elles payaient, mais même lorsqu’un paiement a été fait, les accusés auraient continué à harceler les victimes et les auraient menacées de nuire à leur cote de crédit ou même de les poursuivre si elles ne payaient pas de nouveau.

Les cinq Québécois sont les frères William et Kevin Gampel, 29 et 26 ans, les frères Ahmad et Mohamed Eraif, 35 et 37 ans ainsi que Jonathan Massouras, 30 ans. À l’exception de Mohamed Eraif, qui réside à Pierrefonds, tous habitent à Dollard-des-Ormeaux, dans l’ouest de l’île de Montréal.

Ils risquent un maximum de 20 ans de prison.

L’enquête menant à ces accusations a été menée conjointement par les Services secrets américains et la Gendarmerie royale du Canada.