Dimanche, la nation huronne-wendat a marché en hommage aux deux jeunes frères partis trop tôt, tués il y a une semaine dans une résidence de Wendake. Une marche qui s’est déroulée sous le symbole de la guérison pour toute la communauté. « Pour nos petits anges », répétaient les participants.

JUDITH DESMEULES
Le Soleil

Les membres de la communauté présents ont chanté, dansé et marché en l’honneur des enfants perdus, pour les deux frères, et deux autres enfants décédés plus tôt cette année, ils étaient âgés de 13 mois et 11 ans.

> Lisez le texte complet sur le site du Soleil