L’enquêteuse Angele Jones a enfin compris qui était la victime de ce meurtre commis pendant une vidéoconférence et son lien avec le propriétaire des lieux, René Dupont. Maxime Tétrault était le sosie de René Dupont, trouvé grâce à une application. Tétrault s’est peu à peu introduit dans la vie de Dupont. Et c’est lui qui a été tué pendant cette réunion Zoom avec sept autres ex-membres du jury au procès du caïd Bob Bigras. Se faisait-il passer pour Dupont lors de cette réunion ? Et dans quel but ? Suite de notre polar estival.

Yves Boisvert Yves Boisvert
La Presse

Jones, son vélo sur l’épaule, montait les marches menant à son duplex. Elle aimait le bruit métallique des semelles de ses souliers à « clips » après l’effort.

Affalée dans son sofa, elle saisit son téléphone pour contempler son œuvre : 78 km, moyenne de 34,6 km/h. Quelques admirateurs avaient déjà « liké » le parcours.

« Belle ride, SD Jones. On devrait se parler sur Signal. RD. »

L’ex-victime, devenue le suspect numéro 1 recherché depuis 10 jours par toutes les polices du pays, avait « des choses à dire ».

Il exigea « des garanties de pas être arrêté » et donna rendez-vous à Jones dans un relais cycliste à Sainte-Adèle.

Trois voitures de police banalisées attendaient le cycliste informaticien. On l’embarqua et c’est au poste 35 que la rencontre autour d’un café eut lieu.

Pensait-il vraiment qu’elle irait imprudemment le rencontrer seule à seul à la campagne pour parler assassinats et développement aérobique ? Comment des gens pouvaient être aussi brillants dans plein de domaines et aussi cons dans d’autres était une des grandes révélations de sa vie de policière. Peut-être le cerveau humain, s’il est trop occupé à des trucs vraiment compliqués, doit-il lâcher du lest pour des sujets secondaires, pour retrouver l’équilibre ?

Dupont ne correspondait pas du tout à l’idée que s’en faisait Jones. C’est surtout la panique qui se dégageait de ses yeux exorbités, inutilement gros pour ce corps tout en nerfs et en tendons où l’on aurait pu numéroter chacun des os, 206 ou 208, Jones ne se souvenait jamais.

 – Où est mon chat ? fut sa première question.

Jones n’osa pas lui dire qu’elle l’hébergeait.

 – Dans un refuge, t’en fais pas.

Elle n’eut pas à poser une seule question pendant les 27 premières minutes de l’interrogatoire. À ses côtés, BB, qui avait retroussé ses manches de chemise comme s’il allait déménager un piano à queue ou se battre à mains nues avec un sanglier, était bouche bée.

Dupont s’était fait lire ses droits, avait refusé de parler à un avocat, et allait tout dire « même si ç’a l’air fou et je sais que vous me croirez pas ».

Ce genre de mise en garde n’impressionnait plus Bombardier qui, de toute manière, avait pour principe de ne croire rien ni personne entièrement, suspects, témoins, victimes, patrons, rapports de presse, pathologistes, philanthropes, odomètres, « y a toujours une part de mensonge dans toute ».

Oui, il avait une relation avec Julie. Oui, la même Julie Chen qui faisait de la dope chimique avec Bigras. Oui, il savait que Bigras était un actionnaire « silencieux » dans sa firme. C’est Jean-Marc qui l’avait fait s’infiltrer. Tétrault, « un malade », une expérience informatique qui a mal tourné, une sorte de Frankenstein de la reconnaissance faciale : pas créé, mais trouvé « de toutes pièces ». Le gars a capoté et s’est mis à le stalker, puis à faire des introductions par effraction. Il avait des ordres de la cour de ne pas s’approcher. Aucune idée comment, ni pourquoi quelqu’un l’a tué. Ni si c’était lui qui était visé.

 – Je le sais, ça paraît pas bien, je le sais que vous me croyez pas, mais c’est ça !

 – Je vais dire comme toi, ça paraît pas super bien, acquiesça Bombardier.

 – Parle-moi donc de vélo, un peu, avança Jones.

 – Ça parle au tabarnac, se dit intérieurement BB.

 – C’était quoi ton petit dessin d’initiales sur Strava ?

 – C’était pour vous voir, j’étais dans le studio, mais après, j’ai paniqué, j’étais sûr que vous me croiriez pas, je suis retourné me cacher...

 – T’étais où tout ce temps-là ?

Un agent vint cogner à la porte furieusement. Jones ouvrit. L’agent chuchota à l’oreille de l’enquêteuse. Jones respira fort.

 – Bon, ben, je pense qu’on va mettre l’interrogatoire sur pause...

 – Pourquoi ? demanda René, toujours aussi fébrile, mais comme délivré partiellement, et prenant goût à la confession.

 – Louise Dumas-Beaudoin s’est pendue.

 – La doctoresse ? demanda le vieux flic.

 – Entre autres. Aussi la jurée numéro deux...

> Vous pouvez relire les chapitres précédents ici