Les vacances de la construction sont amorcées et la saison estivale bat son plein, mais un malheureux accident est vite arrivé pour ceux qui profitent des lacs et rivières. Dans la journée de samedi seulement, trois personnes se sont noyées.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

La Sûreté du Québec a repêché le corps d’un jeune homme dimanche matin dans la rivière Sainte-Anne à Saint-Alban dans la région de la Capitale-Nationale. La victime de 19 ans, emportée par le courant, aurait perdu l’équilibre en glissant sur un galet. Selon les témoins, l’homme ne portait pas de gilet de sauvetage et ne savait pas nager.

La même journée, un homme dans la soixantaine parti se baigner seul a été retrouvé sans vie dans le lac Doré à Val-David.

Au nord-ouest de La Tuque dans le secteur de Rapide-des-Cœurs, le corps inanimé d’un homme de 59 ans a été extirpé de la rivière Saint-Maurice vers 16 h samedi par les plongeurs de la SQ.

Vendredi après-midi à Chertsey dans la région de Lanaudière, un homme de 32 ans a été retrouvé inerte dans le lac Beaulac. Des témoins ont tenté de lui venir en aide en effectuant des manœuvres de réanimation. Son décès a été constaté à l’hôpital.

Hausse des noyades

En date du 19 juillet, la Société de sauvetage a recensé 52 noyades pour l’année 2020, comparativement à 36 à pareille date en 2019.

Du 19 au 25 juillet se tient d’ailleurs la Semaine nationale de prévention de la noyade, sur le thème « La noyade est évitable ». En contexte de pandémie, de nombreux citoyens ont fait l’acquisition d’une piscine, souligne la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest. La plupart passeront leurs vacances à la maison ou près d’un point d’eau. Elle invite donc la population à redoubler de prudence, alors que les activités nautiques et la navigation de plaisance sont très populaires au Québec, particulièrement cette année.

« La moitié des victimes de noyade dans les piscines résidentielles sont des enfants de moins de cinq ans », rappelle la ministre dans un communiqué transmis par son cabinet.