Et puis, 2019, comment c’était ? Ça dépend à qui on le demande. Le négatif dira que c’est l’année où on a annulé l’Halloween. Le positif dira que c’est l’année où il y a eu deux Halloweens. Et le réaliste dira que c’est l’année où il a fait tellement mauvais à l’Halloween qu’on savait pus quoi faire. Tout est une question de point de vue. François Legault, les Raptors de Toronto, Bianca Andreescu, Bleu Jeans Bleu et Yves-François Blanchet vous diront que ce fut une année formidable. Desjardins, SNC-Lavalin, Andrew Scheer, Boeing et l’Impact vous diront que ce fut une année de merde. Voici les palmarès de cette année formidable ou de merde, à vous de choisir…

Stéphane Laporte Stéphane Laporte
Collaboration spéciale

Le palmarès des chansons de 2019

10. Fallait y aller par Andrew Scheer

9. Tout oublier par SNC-Lavalin

8. The First Time Ever I Saw Your Face par Justin Trudeau

7. Comme avant par Jean Charest

6. Bad Guy par le prince Andrew

5. Coton ouaté par Catherine Dorion

4. Ouvre tes yeux Simon ! par Simon Jolin-Barrette

3. Le temps qu’il nous reste par Greta Thunberg

2. Des p’tits bouts de toi par Desjardins

1. L’Amérique pleure par Donald Trump

Le palmarès des films de 2019

5. Rocket Man avec Kim Jong-un

4. Le meilleur reste à venir avec Marc Bergevin

3. Aladdin avec Justin Trudeau

2. Merci pour tout avec Saadi Kadhafi

1. Joker avec Don Cherry

PHOTO YUI MOK, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Une vidéo qui semble montrer des chefs d’État, y compris Justin Trudeau, en train de rigoler aux dépens de Donald Trump a fait surface pendant le sommet de l’OTAN à Londres.

Le palmarès politique de 2019

10. Le Parti libéral du Québec et les automobilistes montréalais, même combat : incapables de sortir de Montréal

9. UPAC : Unité des procès avortés constamment

8. De René Lévesque à Catherine Dorion : d’un Ti-Poil à l’autre

7. Faire passer un test de connaissance du français à une immigrante française, c’est comme faire passer un test de conduite à Lewis Hamilton.

6. « Donald Trump : OTAN en rire. » — Justin, Boris et Emmanuel

5. Le Bloc québécois correspond à l’identité québécoise : voter pour un parti souverainiste, en étant certain de rester dans le Canada.

4. La priorité de Justin Trudeau est de protéger les emplois des Canadiens, sauf celui de Jody Wilson-Raybould.

3. Le pipeline de Trans Mountain ne devrait traverser que des circonscriptions qui ont voté libéral ou conservateur.

2. En décrochant le crucifix au conseil municipal de Montréal, cela a créé un trou dans le mur, symbole beaucoup plus représentatif de la métropole.

1. Il y a autant de candidats qui se présentent au Parti démocrate qu’il y en a qui ne se présentent pas au PQ.

PHOTO JOHANNES EISELE, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Bianca Andreescu est devenue la première Canadienne à gagner un titre du Grand Chelem en simple à la suite de sa victoire à New York.

Le palmarès sportif de 2019

10. Don Cherry a perdu son match, en demi-finale, contre le Canadien, à cause d’un joueur de trop. Il a perdu sa job à cause d’un mot de trop.

9. « 5 instructeurs congédiés en 8 ans. L’Impact est mon équipe préférée ! » — Donald Trump

8. « Bianca Andreescu, une p’tite fille de chez nous ! » — Yves-François Blanchet

7. Avec tous les joueurs du Canadien qui se promènent entre Laval et Montréal, la ligne orange deviendra la ligne bleu-blanc-rouge. 

6. Les Alouettes jouent mieux depuis qu’ils n’ont plus de propriétaire. Geoff Molson s’interroge.

5. P.K. Subban joue maintenant pour Instagram.

4. « Thierry Henry aurait dû parler, à son arrivée à Montréal, comme ça, on aurait pu vérifier s’il maîtrise le français. » — Le ministère de l’Immigration

3. Montréal aura peut-être une moitié d’équipe de baseball. Ça tombe bien, on a une moitié de stade.

2. La Russie est évincée des jeux de Tokyo 2020; ça lui laissera plus de temps pour s’occuper des élections américaines.

1. Le plus grand miracle réalisé par les Raptors de Toronto, c’est que les Montréalais prennent pour eux.

PHOTO LEAH MILLIS, ARCHIVES REUTERS

Donald Trump, président des États-Unis

Le palmarès des citations de 2019

10. « Ma relation avec Valérie Plante est à sens unique. » — Luc Ferrandez

9. « Plutôt fondre que d’être vendu à Trump. » — Le Groenland

8. « Y’a pas juste l’heure qui peut reculer. » — Simon Jolin-Barrette

7. « Est-ce que ça veut dire que je dois laisser tomber mon idée de photo pour ma carte de Noël : moi, déguisée en Vierge Marie, avec dans mes mains l’ancien crucifix de l’Assemblée nationale ? » — Catherine Dorion

6. « Le Bloc, c’est fait. Il me reste le PQ à ressusciter, l’Impact et le Canadien. » — Yves-François Blanchet

5. « Pour s’excuser, l’UPAC devrait m’envoyer des roses. » — Nathalie Normandeau

4. « Dites-moi pas que l’Alberta va se séparer avant le Québec, bondance ! » — René Lévesque

3. « Données, c’est donner. » — Desjardins

2. « VOUS POUVEZ ME DESTITUER TANT QUE VOUS VOULEZ, POURVU QUE VOUS NE ME BLOQUIEZ PAS SUR TWITTER ! » — Donald Trump

1. « Cinq ans pour reconstruire Notre-Dame de Paris ! ? Me semble ! » — L’échangeur Turcot

Le palmarès climatique de 2019

5. Non seulement il faut sauver la planète, mais il faut aussi sauver Le Soleil.

4. Quand Maxime Bernier dit qu’il est le plus vert de tous les chefs, il a raison, c’est lui qui a le moins d’expérience en tant que chef.

3. Pauvres inondés ! Contrairement à l’humain, l’eau met plus de temps à descendre qu’à monter.

2. « L’écoanxiété ? Connais pas ! » — Donald Trump

1. « Sécher ses cours pour que la planète ne sèche pas. » — Greta Thunberg

Le palmarès des autres affaires de 2019

5. Avant, en France, tu mettais ton gilet jaune et la police venait t’aider. Maintenant, tu mets ton gilet jaune et la police vient te frapper.

4. Avant le Brexit, l’expression filer à l’anglaise signifiait partir discrètement. Maintenant, c’est plutôt partir en s’éternisant.

3. L’alligator fait dire que les rues de Montréal sont plus épeurantes que lui.

2. Les adultes ont trouvé la bonne façon de désintéresser les jeunes des jeux vidéo : donner des cours de jeux vidéo à l’école.

1. Couche-Tard veut devenir un incontournable du cannabis. Nouvelle désignation : Couche-Pétard. 

Tout ça, c’est derrière nous. Et qu’est-ce qu’il y a devant ? L’avenir. La nouveauté. Jean Charest. Bref, tout. Comme toujours. Une nouvelle décennie commence. Les années 20. Il y a 100 ans, ce furent les années folles. Espérons qu’elles le seront encore. Et c’est ce que je vous souhaite. Que 2020 soit une année folle. Folle de vie. Folle de vous. Bisous. xx