(Toronto) Les restes de sept Canadiens qui ont perdu la vie il y a sept mois dans l’écrasement d’un avion d’Ethiopian Airlines ont finalement été rendus aux familles, cette semaine.

La Presse canadienne

Mohamad Ali, de Toronto, a indiqué qu’il s’était rendu en Éthiopie la semaine dernière pour rapatrier sa sœur et sa nièce. Il affirme que les restes de ses proches et de cinq autres Canadiens ont été ramenés au pays mardi matin à bord d’un même avion.

Le Boeing 737 Max d’Ethiopian Airlines, qui assurait la liaison entre Addis-Abeba et le Kenya, s’est écrasé le 10 mars ; les 157 personnes à bord, dont 18 Canadiens, sont mortes dans la tragédie.

À la suite de cet accident, et d’un premier en Indonésie en octobre 2018, tous les Boeing 737 Max ont été cloués au sol. Plusieurs enquêtes sur ces tragédies sont en cours, notamment celle d’un comité du Congrès américain.

M. Ali a déclaré mardi que le rapatriement des restes de ses proches constituait une partie importante du processus de deuil de sa famille.

Amina Odowa et sa fille Sophia Abdulkadir seront inhumées côte à côte vendredi à Edmonton.