Un sculpteur sur bois québécois a été ravi d’apprendre que le premier ministre japonais avait installé chez lui l’une de ses créations: un heurtoir en forme de castor, qu’il a ramené de son récent voyage au Canada.

La Presse canadienne

Dans une vidéo publiée jeudi sur son compte Instagram officiel, on voit le premier ministre Shinzo Abe clouer son souvenir de voyage à la porte d’entrée de sa villa au bord d’un lac, en banlieue de Tokyo. On voit ensuite Akie, sa femme, tester le heurtoir, avec un large sourire.

Jean-Lionel Tremblay, l’un des deux frères sculpteurs sur bois de l’entreprise familiale établie à L’Islet, près de Saint-Jean-Port-Joli, raconte qu’une personne au cabinet du premier ministre Justin Trudeau avait récemment appelé à la boutique pour commander une sculpture sur bois. Mais M. Tremblay ne se doutait pas que son heurtoir serait offert en cadeau au premier ministre japonais — et il en est aujourd’hui très fier.

La brève vidéo de sept secondes avait déjà été visionnée plus de 109 000 fois jeudi midi sur Instagram et largement partagée sur d’autres médias sociaux.

M. Tremblay et son frère Denis, de Sculptures Tremblay limitée, se décrivent comme les plus importants producteurs de canards de bois au pays. Leur usine de L’Islet, en Chaudière-Appalaches, produit par ailleurs toutes sortes de sculptures sur bois — «canards, huards, leurres, oies, pic-bois et papillons de diverses espèces», annonce-t-on.

Jean-Lionel Tremblay était d’abord convaincu que la sculpture qu’il avait vendue au cabinet du premier ministre était celle d’un huard. Mais après avoir entendu la description plus détaillée de l’animal apparaissant dans la vidéo, il s’est ravisé.

Le premier ministre japonais a effectué une visite éclair à Ottawa dimanche dernier après avoir rencontré à Washington le président américain, Donald Trump.